Accueil Centre d'étude argonnais
Centre d'études argonnais
Logo du pays d'Argonne

Editions du Centre d'études Argonnais

Auteur
Numéro Année
Thème

Auteur : BECHARD Éliane (11 articles)
Article Année Pages  
 La Hulotte (Revue) (Écologie-Environnement)  1979  38  85 à 88  
 Un maire argonnais et ses problèmes de chemins (Écologie-Environnement)  1979  39  77 à 78  
 Autour du berceau (Coutumes - Folklore)  1981  42  59 à 62  
 Cet article passe méthodiquement en revue les us et coutumes qui s?appliquaient autrefois à la naissance : forme du berceau, trousseau du bébé, baptême, choix des parrains et marraines, cadeaux et prénoms.
 Le TRIMOUZET suivi d'histoires et de chansons populaires (Coutumes - Folklore)  1981  42  63 à 69  
 L?Argonne a fourni des peintres et des poètes mais aucun chanteur, de telle sorte que son vieux fonds de chansons populaires est repris de la Champagne ou de la Lorraine. Les auteurs signalent cependant la ronde du Camp de Grandpré qui fut inspirée par la campagne de 1792.
 La Vierge de Bayonville (Art sacré)  1981  42  70 à 71  
 Après sa destruction en 1940, l?église de Bayonville a dû attendre 1960 pour être inaugurée. Son parvis est orné d?une statue en béton de la vierge en style oriental qui a d?abord surpris la population avant de la conquérir.
 Les grandes lessives (Coutumes - Folklore)  1981  43  48 à 52  
 Avant la guerre de 1914-1918, le linge de maison faisait l?objet de deux grandes lessives semestrielles, suivant un rituel précis qui mobilisait les femmes plusieurs jours durant, du grenier à la cuisine et au lavoir. L?apparition des cuisinières et des lessiveuses a eu raison ultérieurement de ces pratiques.
 Les trois lavoirs de Senuc (Coutumes - Folklore)  1981  43  53 à 53  
 Petit village de 177 habitants, Senuc compte trois lavoirs : Saint-Oricle, Saint-Lâche et La Pissefine.
 Drainage et productivité (Agriculture)  1982  44  91 à 94  
 Les deux tiers des terres argonnaises peuvent justifier d?un drainage pour améliorer leur productivité. Les opérations ont véritablement commencé au cours des années 1970, essentiellement par l?intermédiaire d?associations syndicales autorisées qui permettent de mieux répartir les dépenses.
 Jean-Pierre Lamoline : la sage folie du peintre ()  1986  52  10 à 14  
 François et Marie Beaurain ou la grande maison de Saint-Juvin ()  1986  52  23 à 25  
 L'association culturelle et cistercienne de Chéhéry ()  1986  52  94 à 95