Accueil Centre d'étude argonnais
Centre d'études argonnais
Logo du pays d'Argonne

Editions du Centre d'études Argonnais

Auteur
Numéro Année
Thème

Auteur : Père BONNET Serge (52 articles)
Article Année Pages  
 Chronique de gastronomie argonnaise - queue de boeuf à la Ste Menehould (Cuisine)  1964  1  27 à 28  
 Gastronomie argonnaise : Jean XXIII cuisinier et les recettes de ma grand-mère : Gaufres - Faverolles (Cuisine)  1964  2  25 à 26  
 Chronique gastronomique : La poularde prince de Guise, pied de veau à la Sainte-Menehould (Cuisine)  1964  3  14 à 16  
 La tourte lorraine (Cuisine)  1965  4  20 à 20  
 Le marcassin Haute Chevauchée (Cuisine)  1965  5  24 à 24  
 Chronique gastronomique : Paris La Barbe (Cuisine)  1965  6  21 à 22  
 Guy Gaudron (Argonnais)  1966  7  3 à 6  
 Victor Jules Alexandre Lallement (Argonnais)  1966  8  36 à 37  
 Fricassée de poulet à l'argonnaise (Cuisine)  1966  8  37 à 37  
 Chronique gastronomique : épaule et langues de mouton à la Sainte-Menehould (Cuisine)  1966  9  28 à 30  
 Chronique gastronomique : le capucin emmoutardé par un dominicain (Cuisine)  1967  10  23 à 26  
 Chronique gastronomique : la tarte de Marie (Cuisine)  1967  11  59 à 61  
 Le travail des enfants dans les verreries d'Argonne en 1844 (Économie)  1968  14  26 à 29  
 Le recensement de 1968 en Argonne (Statistiques)  1969  16  26 à 26  
 Un mort vivant : Émile Rougeau, Comte de d'Oualson (Poésie, contes, récits)  1969  16  40 à 42  
 Écrevisses flambées aux herbes d'Argonne (Cuisine)  1971  22  27 à 29  
 Le chanoine Marcel Clément (1880-1971) (Argonnais)  1971  22  36 à 37  
 Litanies de la carte d'état-major (Écologie-Environnement)  1971  23  11 à 16  
 Le général Sarrail et les combats d'Argonne (1915) (Guerre 1914-1918)  1971  23  23 à 27  
 La vie du bûcheron marocain en Argonne (1971) (Poésie, contes, récits)  1972  24  46 à 46  
 Les Rameaux du tombeau au berceau (Coutumes - Folklore)  1973  25  11 à 12  
 Hubert Barthelémy (Argonnais)  1974  26  7 à 11  
 Les communards argonnais devant les conseils de guerre et au bagne (Guerre 1870)  1974  26  34 à 42  
 A Binarville, le musée de la carte postale 1914-1918 (Coutumes - Folklore)  1974  26  43 à 46  
 Argonne 1939-1945 (Guerre 1939-1945)  1976  30  7 à 7  
 La terre, l'eau et le vent (Écologie-Environnement)  1977  35  6 à 7  
 Les argonnais de la sueur prodiguée (Argonnais)  1978  36  6 à 7  
 Bilans et projets (Autour du C.E.A.)  1979  38  6 à 10  
 Jean Babin, le pèlerin (Argonnais)  1979  38  11 à 13  
 Les mutineries de 1917 en Argonne (Guerre 1914-1918)  1979  38  46 à 51  
 La route qui relie et qui sépare (Histoire)  1979  39  6 à 18  
 Les camps de Saint-Rouin (Poésie, contes, récits)  1980  41  39 à 42  
 C’est dans les ruines de l’ermitage de Saint-Rouin en 1948 que Serge Bonnet décide de sa vocation de dominicain. Il organise dès l’été 1949 des camps d’étudiants pour sauver et restaurer le site avec l’accord de l’évêque de Verdun. Peu à peu, avec l’appui décisif de l’abbé Hannequin, curé des Islettes, se met en place un processus qui débouche sur la création d’une chapelle.
 La chapelle et ses visiteurs (Saint-Rouin) (Art sacré)  1980  41  57 à 62  
 Dès sa construction, la chapelle a heurté les sensibilités du moment et Serge Bonnet juge avec causticité les réflexions majoritairement hostiles qu’il a lues ou entendues entre 1955 et 1960. Reprenant ses notes en 1980, il se veut « plus indulgent pour le laïc et plus sévère pour le clerc ».
 Si c'était à refaire (Saint-Rouin) (Art sacré)  1980  41  88 à 93  
 Avec un recul de 25 ans, Serge Bonnet juge le bien-fondé de sa démarche et de celle de ses compagnons au service de l’ermitage de Saint-Rouin : « Nous avons été contraints de faire beaucoup de bruit pour prêcher le silence. »
 Une femme ermite aujourd'hui (Religion)  1980  41  94 à 97  
 Cette femme témoigne de sa vocation et de son mode de vie au milieu d’un village argonnais suivant la règle de Saint-Benoît : « Ce qui distingue finalement l’ermite, c’est qu’il pratique trois vœux dans le silence et la solitude. »
 La simplicité de Saint-Rouin (Art sacré)  1980  41  98 à 100  
 « A Bonneval, ce n’est pas le souffle d’Assise ou d’Avilla, pas même le grand vent de la colline sacrée, mais l’ermite, à qui sait l’interroger en se taisant, délivrera une parole salvatrice. »
 La cuisinière bourgeoise : du cochon et de son utilité (Cuisine)  1981  43  81 à 86  
 Cet article présente une quinzaine de recettes sur l’art d’accommoder le cochon, extraites de La Cuisinière bourgeoise (1753).
 Le patois des croix (Coutumes - Folklore)  1982  45  23 à 46  
 Une enquête effectuée par l’auteur en Argonne, Lorraine, Champagne, Picardie et Normandie a permis de relever des signes lapidaires sur les murs extérieurs de nombreuses églises. Antérieures le plus souvent au XIXe siècle, ces “croix à boules” paraissent liées aux tombes et au culte des morts.
 Le patois des croix (courrier) (Coutumes - Folklore)  1983  46  73 à 81  
 Suite à l’article paru dans le numéro 45 de 1982, l’auteur a reçu un important courrier de France et même du Maroc qui permet d’élargir sa base documentaire et qui conforte ou nuance les hypothèses formulées à propos des “croix à boules”.
 Guides et voyageurs (Écologie-Environnement)  1983  47  5 à 6  
 Valmy et Varennes (Histoire)  1984  48  5 à 6  
 Le culte des morts s'effiloche (Histoire)  1986  53  2 à 3  
 Introduction : ritualité funéraire, incinération et inhumation, signes sociaux, science et peur de la mort, cimetières militaires, formes des tombes.
 La mort des condoléances (Coutumes - Folklore)  1986  53  107 à 109  
 De la formule « Prière de s’abstenir de condoléances » à l’abandon de la ritualité funèbre catholique alors que la mort, elle, n’a pas… dit son dernier mot
 Bûcherons baraquant dans la forêt (entretien avec Mme Coltel de Futeau.) (Forêt)  1987  55  55 à 59  
 La vie professionnelle et familiale en baraque de bûcherons avant la première guerre mondiale. Les charbonniers.
 Le pâté de foie en terrine du chanoine Hannequin (Cuisine)  1987  55  123 à 123  
 Recette
 Le tonnelier Barthas 1914-1918. N'importe quoi ! (Bibliographie)  1987  55  125 à 125  
 Doute sur la véracité mais constat du tapage médiatique parisien .
 "Aux feux de pourpre et d'or des suprêmes rayons" (Charles-Henri Grégoire) (Poésie, contes, récits)  1988  57  63 à 64  
 Poème consacré aux feux du soleil dans les verrières. L’auteur est disparu dans un choc à la baïonnette le 30 août 1914, en Argonne ardennaise, à 32 ans.
 Des jeux, des enfants et des hommes (Coutumes - Folklore)  1991  62  3 à 4  
 Anatole France : "Le Rigolboche" et Vauquois (Coutumes - Folklore)  1991  62  77 à 79  
 Un Argonnais oublié : Victor Fournel (Argonnais)  1993  66  54 à 55  
 Hubert Barthelémy (1936-1974) (Argonnais)  2009  86  12 à 16  
 Etienne Thiéry chez le curé d’Ardemont (Argonnais)  2009  86  37 à 41