Accueil Centre d'étude argonnais
Centre d'études argonnais
Logo du pays d'Argonne

Editions du Centre d'études Argonnais

Auteur
Numéro Année
Thème

Numéro 43 - Année 1981 (22 articles)
Auteur Article Pages  
 GANDILHON René  Accident d'aviation à Argers (Marne) en 1911 (Aéronautique)  8 à 11  
 Grâce à une carte postale réalisée par un photographe de Sainte-Ménehould, on a conservé la trace d’un accident d’avion survenu à Argers, le 18 juin 1911. Son pilote, le britannique James Valentine, participait à une grande épreuve sportive, le Circuit européen, qui se déroula entre le 18 juin et le 7 juillet.
 LUTZ Marcel  Où il est à nouveau question de céramique antique d'Argonne (Archéologie)  12 à 16  
 L’histoire de la poterie gallo-romaine n’avait pas progressé depuis les publications de Georges Chenet et Guy Gaudron en 1941 et 1955. La découverte fortuite d’un atelier de céramique sigillée en forêt de Hesse en 1978-1979 a permis d’élargir significativement le capital de connaissances en notre possession.
 HARBULOT Jean-Pierre  Au temps du télégraphe Chappe, à travers l'Argonne (Histoire)  17 à 31  
 Le télégraphe électrique a été précédé, entre 1793 et 1852, par un télégraphe avec bras articulés mis au point par les frères Chappe. La ligne Paris-Strasbourg, édifiée entre 1794 et 1798, passait par l’Argonne, via les stations de Valmy, Chaudefontaine, Les Islettes, Clermont-en-Argonne et Sivry-la-Perche.
 LALANNE Jean-Michel  En Argonne méridionale : une approche de l'exode rural (Économie)  32 à 38  
 A l’aide d’une enquête réalisée en mai 1980 dans 24 communes de l’Argonne marnaise et meusienne, l’auteur a pu remettre à jour des recherches anciennes sur l’exode rural de la région. La réponse n’a pas varié, puisque c’est faute d’emplois sur place que les classes jeunes vont tenter leur chance ailleurs.
 Abbé LOUIS  L'apiculture en Argonne (Économie)  39 à 42  
 L’auteur brosse un tableau de l’apiculture dans l’arrondissement de Sainte-Ménehould où une société a été créée en 1896. Il recense une centaine d’apiculteurs dans la région, dont seulement deux professionnels. La plupart d’entre eux possèdent moins de 15 ruches.
 LEROUX  Lavoir, tu vis (Poésie, contes, récits)  43 à 45  
 Associant sept dessins et des commentaires, l’auteur évoque la création du Bateau ivre par Arthur Rimbaud dans le lavoir de Roche, proche de l’Argonne.
 BOENS Paul  Le lavoir de Roche (Rimbaud) (Poésie, contes, récits)  46 à 47  
 Une improvisation sur le Bateau ivre et Une saison en enfer écrits par Arthur Rimbaud dans le lavoir de Roche.
 BECHARD Éliane  Les grandes lessives (Coutumes - Folklore)  48 à 52  
 Avant la guerre de 1914-1918, le linge de maison faisait l’objet de deux grandes lessives semestrielles, suivant un rituel précis qui mobilisait les femmes plusieurs jours durant, du grenier à la cuisine et au lavoir. L’apparition des cuisinières et des lessiveuses a eu raison ultérieurement de ces pratiques.
 BECHARD Éliane  Les trois lavoirs de Senuc (Coutumes - Folklore)  53 à 53  
 Petit village de 177 habitants, Senuc compte trois lavoirs : Saint-Oricle, Saint-Lâche et La Pissefine.
 CHARLES Roger  Florent et son lavoir (Coutumes - Folklore)  54 à 56  
 Le lavoir actuel de Florent a été construit en 1877. Jusqu’à la Première Guerre mondiale il accueillait régulièrement les lavandières du village et les cuirassiers de Sainte-Ménehould qui venaient manœuvrer dans les environs. Quelques usagères le fréquentent aujourd’hui encore.
 SCHWEYER Jean-Baptiste  Le "gros noir" (Chasse)  57 à 61  
 L’auteur se livre à une étude méthodique sur le sanglier, présentant tour à tour son aire de répartition, sa physiologie, son caractère, ses habitudes alimentaires, ses déplacements et sa reproduction. C’est le gibier le plus répandu en forêt d’Argonne.
 MECHIN Colette  Saint Juvin , porcher d'Ardenne (Coutumes - Folklore)  62 à 66  
 L’essentiel des traditions liées à Saint-Juvin relèvent de la légende, mais leur analyse permet de mieux comprendre la société rurale dans laquelle elles ont vu le jour. Elles nous renseignent notamment sur le rôle du porcher, un personnage à part de la communauté, à la fois rustre et guérisseur.
 LEGLAYE Georges  Marie la Quiche ! (Coutumes - Folklore)  67 à 69  
 Le rappel de ce personnage folklorique donne l’occasion à l’auteur d’évoquer les pauvres gardiennes de porc de l’Argonne du sud qui faisaient paître leur troupeau tant dans les champs récoltés que dans les bois.
 GUILLEMOT A.  Le bon curé et son lard (Poésie, contes, récits)  70 à 75  
 Un curé disposant de trop de cochonnaille en réserve décide d’en distribuer gratuitement aux hommes de sa paroisse qui seraient les maîtres dans leur ménage. Après divers épisodes burlesques, il n’en trouve aucun et se résout à donner son lard aux pauvres.
 DUMAS G.  Un peu de nouveau sur le pied de cochon de Sainte-Menehould (Cuisine)  76 à 80  
 Directeur des Archives départementales de la Marne, l’auteur a acquis une gravure de Claude Chastillon sur Sainte-Ménehould qui y mentionne une recette de pieds de cochon confis dans l’eau de vie. Cette référence prouve que la tradition des pieds de cochon “à la Sainte-Ménehould” date au moins du règne d’Henri IV.
 Père BONNET Serge  La cuisinière bourgeoise : du cochon et de son utilité (Cuisine)  81 à 86  
 Cet article présente une quinzaine de recettes sur l’art d’accommoder le cochon, extraites de La Cuisinière bourgeoise (1753).
 LALLEMENT Robert  Le porc dans la cuisine traditionnelle argonnaise (Cuisine)  87 à 88  
 La cuisine argonnaise traditionnelle est plus d’inspiration lorraine que champenoise pour la préparation du porc. L’auteur expose minutieusement ce que nos ancêtres en consommaient et suivant quelles recettes, du moins jusqu’aux années 1930.
 LERICHE Alcide  Un charcutier de 1981 qui travaille encore comme jadis (Cuisine)  89 à 90  
 Maxime Nonnon est charcutier à Montfaucon depuis 1955. Il a conservé des recettes anciennes et bénéficie d’une enviable réputation pour le jambon de pays, le saucisson sec, le pâté de campagne, le pâté de tête, le boudin et le saucisson à cuire ou à griller.
 JANNIN François  Briques et tuiles d'Argonne : Une page tourne ... (Économie)  91 à 95  
 Industrie argonnaise depuis 20 siècles, elle disparait avec l'extinction de la tuilerie de la Vignette (Les Islettes).
 BUSSINGER André  Le XIe festival d'été de Braux-Sainte-Cohière (Arts)  96 à 98  
 Propriétaire du château de Braux-Sainte-Cohière, l’auteur présente le festival d’été qui s’y est déroulé en juillet et août 1981. Bartock, Debussy et la Country Music étaient au programme, de même que deux expositions consacrées au sculpteur américain G. Ramon.
 JANNIN François  Revue de presse : Fantasia chez les ploucs (Échos d'Argonne)  99 à 99  
 Suite à un drame alcoolisé près des Islettes, un article du Nouvel Observateur essaie de ridiculiser l'ensemble de l'Argonne
 CAZIN Noëlle  Échos d'Argonne (Échos d'Argonne)  100 à 100