Accueil Centre d'étude argonnais
Centre d'études argonnais
Logo du pays d'Argonne

Editions du Centre d'études Argonnais

Auteur
Numéro Année
Thème

Numéro 70 71 - Année 1995 (18 articles)
Auteur Article Pages  
 Anonyme  Argonne : 1939-1945 (Guerre 1939-1945)  1 à 0  
 CLAUSE Georges  La dernière guerre (?) en Argonne (Guerre 1939-1945)  3 à 6  
 LERICHE Alcide  A Gesnes-en-Argonne, un cantonnement du 3° régiment d'infanterie coloniale au début de l'année 1940 (Guerre 1939-1945)  7 à 10  
 JEAN Bernard  La Légion étrangère en Argonne en juin 1940 (Guerre 1939-1945)  11 à 32  
 Durement éprouvé dès le 26 mai (près des Petites Armoises) puis le 6 juin près de Noirval, le 21­­e­ régiment de marche de volontaires étrangers (R.M.V.E.) arrive à pieds, exténué, à Sainte-Menehould le 13 juin matin. Son 1­­er­ bataillon en fait sauter les ponts sur l’Aisne et y retarde l’ennemi toute la journée et s’accroche le 14,sans succès durable, aux lisières ouest de La-Grange-aux-Bois. Le 2­­e­ bataillon résiste le 13 au N-W de Verrières. Restes du régiment regroupés le 14 dans la région de Passavant. (Armistice le 22 juin.)
 LERICHE Alcide  Les combats du 14 juin 1940, à Esnes-en-Argonne au cours duquel François Mitterrand fut blessé (Guerre 1939-1945)  33 à 38  
 TOLLITTE Raoul  L'exode dans la Marne en 1940 (Guerre 1939-1945)  39 à 44  
 NOIZET Colette  L'évacuation de 1940 racontée par Colette Guillaume, épouse d'Armand Noizet, d'Ardeuil (Ardennes) (Guerre 1939-1945)  45 à 56  
 NOËL Geneviève, NOËL Jean  Mai-juin 1940 : des évacuations mouvementées (Guerre 1939-1945)  57 à 68  
 Soeurs de Charité de St Charles  Les soeurs de Saint-Charles de 1939 à 1945, à Varennes et à Sainte-Menehould (Guerre 1939-1945)  69 à 76  
 DEROCHE Gilles  L'évacuation de l'hôpital de Vouziers en 1940, racontée par Georgette Guériot (Guerre 1939-1945)  77 à 78  
 JEAN Bernard  Les Ménéhildiens dans la tourmente de l'été 1940 (Guerre 1939-1945)  79 à 116  
 Extraits de cent trente deux lettres de ménéhildiens relatant leurs péripéties sur les routes de France et exprimant leurs impressions et leurs préoccupations au maire, Gaston Vatier. Replacées dans le calendrier argonnais (bombardements et incendies, ordre d’évacuation) et national ces lignes expriment les sentiments de la diaspora de la capitale de l’Argonne : désastre stupéfiant, dispersion et perte des liens intrafamiliaux, état de l’habitation et de la ville, modalités du retour, incertitudes inquiètes sur l’avenir, volonté de faire front.
 NOËL Jean  1939-1945 : la guerre des tracts (Guerre 1939-1945)  117 à 126  
 NOËL Jean  A Binarville, durant la dernière guerre, une usine devait fabriquer du méthanol pour la Kriegsmarine (Guerre 1939-1945)  127 à 130  
 CLAUSE Georges  L'été 1944 à Braux-Sainte-Cohière (Guerre 1939-1945)  131 à 144  
 NOËL Jean  24 juillet 1944 : des maquisards pillent le bureau de tabac de Binarville (Guerre 1939-1945)  145 à 148  
 JANNIN François  1939-1944 : autour de la vallée de la Biesme (Guerre 1939-1945)  149 à 178  
 "Drole de guerre", exode, batailles, retour en "zone interdite", début de résistance, évasions, maquis, rafles,
 NOËL Jean  Robert Lallement (Carnet de deuil)  179 à 180  
 JANNIN François  Projet "Faïences d'Argonne" : les tessons ne manquent pas (Arts)  181 à 182  
 Des fouilles récentes au Bois d'Epense en montrent l'intérêt. De nombreux sites ont été détruits sans prospection. Que faire ?